Merci pour votre visite                   ACCUEIL

Hypnologue, je ne prétends exercer aucun pouvoir mystique mais l'hypnotisme dans le but d'instruire et d'aider grâce à des méthodes naturelles connues.

Les pages contiennent mon mail.
Hypnose   Sophrologie   Magnétisme
Aides psychologiques, thérapies, soutien moral, relaxation, régression, dynamisation à domicile (Lyon à Bourgoin) et à distance (tous pays)
Formation à distance   Démonstrations
Musiques de relaxation - Méthodes contre le tabagisme, l'éjaculation précoce... - Infos...
L'HYPNOSE N'EST PAS UNE SORTE DE VIOL DE LA CONSCIENCE

Infos issues notamment de la formation que je propose


Je vous remercie pour votre don (CB ou Paypal) qui m'aidera à maintenir mes services pour vous, souhaitant qu'ils vous satisfassent ! Précisions : cliquez ici.


Une personne consulte un hypnothérapeute pour en tirer un bénéfice personnel, non pour celui du praticien. Elle doit donc lui faire confiance. La plupart des hypnothérapeutes sont intègres, souhaitant aider leurs patients. Bien sûr, des charlatans non hypnothérapeutes (gourous ou autres) utilisent l'hypnose pour violer la conscience de leurs naïves victimes. De toutes façons des malhonnêtes arrivent à leurs fins sans hypnose. L'état hypnotique ne permet pas au praticien de faire ce qu'il désire des personnes : si ses suggestions sont contraires à la personnalité et à la morale du patient, ce dernier pourrait alors réagir voire s'éveiller spontanément et protester ou entrer en crise en cas d'abus.

En démonstration, je suggère parfois aux hypnotisés de se "transformer" en chat (expérience drôle). Certains ne réagissent pas car ils n'en ont pas envie ; je demande également aux phobiques de s'abstenir. Dans ce cas aussi, le viol de la conscience des individus est néante !

A ceux qui disent que l'hypnose est une sorte de viol de la conscience des individus, je réponds que quand on fait des confidences sur notre santé, notre vie à un méde.cin, à une assi.stante soci.ale, il y aurait alors viol de la conscience ! Elles sont pourtant volontaires : donc pas de viol de la conscience possible du moment où le praticien n'en tire pas un profit personnel. A mes patients hypnotisés, je ne pose pas de questions sur leur vie privée sauf s'ils le souhaitent et que c'est nécessaire à leur thérapie ou à leur régression ; je préfère utiliser directement la méthode Coué (suggestions directes).


Il n'y a aucune dépendance à l'hypnose ni à l'hypnotiseur ! Elle peut seulement se produire si un praticien malveillant veut profiter de son client en l'incitant à multiplier les séances, insistant sur le bienfait des renouvellements. Un hypnotiseur honnête ne le fait pas. Je laisse la liberté à mes patients de les renouveler et leur précise qu'une hypnothérapie doit être brève. Si un patient ne ressent pas ou peu d'effets au bout de 3-5 séances, il doit les cesser rapidement. Certaines personnes ont besoin de séances simplement pour se relaxer et pour se dynamiser de temps en temps... dans ce cas, au bout de 5 séances, je propose un enregistrement audio personnalisé pour qu'elles puissent le faire seules, chez elles, à leur rythme et convenance.



Pour des précisions sur l'hypnose, moi et mes services consultez les autres rubriques du site. Vous pouvez m'écrire pour d'autres renseignements et me consulter pour une séance d'hypnothérapie de développement personnel.





















Site au format écran 15" et sup. - Photos et illustrations non contractuelles - Rick S. Hypnotiseur (c) Copyright - Copie interdite de tout élément du site